Presse

Urgent: communiqué du REPAOC

Le REPAOC, préoccupé par la situation au Burkina-Faso

Se référant au communiqué en date du 16 Septembre 2015 du SPONG, membre fondateur du REPAOC et face à la situation qui prévaut au Burkina-Faso, le REPAOC s’indigne profondément du coup d’Etat que vient d’orchestrer une partie de l’armée pour remettre en cause le processus de transition devant aboutir aux élections crédibles et transparentes dans le pays en Octobre 2015.

A l’heure où le monde se mobilise pour définir de nouveaux objectifs pour un développement durable dans les pays en voie de développement, ce coup de force aura des conséquences politiques, économiques et sociales au Burkina et dans la sous-région.

L’usage de la force, des armes et de la violence ne pourront prendre le pas sur le dialogue, la promotion de la démocratie, des libertés fondamentales.

Face à la situation du Burkina-Faso, le REPAOC invite les fils et filles de ce pays frère à asseoir un dialogue inclusif pour un retour rapide à l’ordre constitutionnel.

Le REPAOC invite la CEDEAO et son Président en exercice, Son Excellence Macky SALL à prendre une position ferme pour que ce genre de situation ne se répète plus dans la sous-région que nous voulons tous paisible.

Le REPAOC solidaire avec les peuples en quête de justice et de paix ne ménagera aucun effort pour mener un vibrant plaidoyer auprès de la CEDEAO, de l’Union Africaine et de la communauté internationale pour :

ü Le retour à la légalité constitutionnelle,
ü L’arrêt immédiat des répressions et la libération de tous les manifestants arrêtés,
ü La tenue d’élections présidentielle et législative libres, fiables et transparentes.
ü La prise des sanctions exemplaires contre les forces « hors la loi » qui s’inscrivent dans une dynamique anticonstitutionnelle.

Laisser un commentaire